Le Conseil d'Etat refuse de suspendre la circulaire migrants

Par
Le Conseil d'Etat a refusé mardi de suspendre la "circulaire Collomb" instaurant des contrôles dans les centres d'hébergement d'urgence, comme le réclamaient des associations, mais en a toutefois précisé l'interprétation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Conseil d'Etat a refusé mardi de suspendre la "circulaire Collomb" instaurant des contrôles dans les centres d'hébergement d'urgence, comme le réclamaient des associations, mais en a toutefois précisé l'interprétation.