PARIS (Reuters) - François Fillon, dont la candidature à la présidentielle est fragilisée par une affaire d'emplois présumés fictifs, a suggéré lundi de mettre sur pied une commission chargée de faire des propositions en matière de transparence de la vie publique.