Le gouvernement ouvre la porte à un nouveau CDI plus souple

Le premier ministre a, pour la première fois, évoqué l’intégration à la concertation avec les partenaires sociaux d’un assouplissement du contrat de travail sur le modèle du CDI de chantier. Celui-ci permet de licencier un salarié à l’issue d’un projet. Un sujet sorti totalement des radars de la concertation.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La concertation reprend cette semaine entre les partenaires sociaux et le ministère du travail sur la réforme du code du même nom. Au menu de cette deuxième série de rencontres : le niveau de la négociation collective – l’entreprise ou la branche – et ce que l’on peut y mettre. Dans la torpeur estivale, le calendrier ultra-serré mis en place par le gouvernement, qui devra mener en octobre, avec l’adoption des ordonnances par l’Assemblée nationale, se déroule quasiment sans accroc.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal