A droite, il y a les sarkozystes... et les autres

Par

On les entend beaucoup moins que les militants LR qui hurlent « Nicolaaas » en meeting. Pourtant, ils représentent ces millions d’électeurs que le parti espère rassembler pour sa primaire de 2016. Mediapart donne la parole à des élus de terrain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Véronique a « peur pour 2017 ». « Il y a les sarkozystes et il y a la droite… Et nous ne serons pas assez nombreux, j’espère me tromper », écrit-elle sur la page Facebook de Nadine Morano. Un peu plus loin dans le fil des commentaires, c’est Sylviane qui se dit « perplexe » sur le retour de Nicolas Sarkozy. « Je comprends qu'il ne dévoile pas son programme, mais il ne fournit aucune piste de réflexion ou de nouveauté pour faire exploser les carcans. » Quant à Cécile, elle préfère s’en remettre complètement à l’eurodéputée : « Nadine, tant que tu soutiens Sarkozy, ce sera lui ; si tu découvres des choses qui ne sont pas bonnes comme des alliances avec Bayrou par exemple, alors ce sera le FN. »