La justice refuse de lever la mise en examen de Ramadan

Par
Les juges chargés de l'enquête sur Tariq Ramadan ont rejeté la demande d'annulation des mises en examen pour viol et viol sur personne vulnérable visant le théologien, a-t-on appris vendredi auprès de son avocat, Me Emmanuel Marsigny.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les juges chargés de l'enquête sur Tariq Ramadan ont rejeté la demande d'annulation des mises en examen pour viol et viol sur personne vulnérable visant le théologien, a-t-on appris vendredi auprès de son avocat, Me Emmanuel Marsigny.