A Perpignan, un député LREM pousse des gitans à troubler l’ordre public

Par Fabien Palem

Dans le quartier Saint-Jacques, des habitants gitans se mobilisent pour empêcher le projet de rénovation urbaine de la mairie LR. Selon nos informations, le député local LREM leur a conseillé de « faire peur », seul un trouble à l’ordre public pouvant justifier une intervention du préfet dans le dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un député de la majorité peut-il inciter à troubler l’ordre public pour faire échouer le projet d’une mairie et s’attirer les bonnes grâces d’une partie de la population ? Mediapart a pris connaissance des propos tenus le 28 juillet par le député LREM de la 1re circonscription des Pyrénées-Orientales devant un groupe de gitans catalans venus se plaindre des démolitions d’immeubles mises en œuvre par le maire LR de Perpignan, dans leur quartier de Saint-Jacques.