Au PS, déprime de rentrée et haro sur les «technos»

Par

Alors que le budget 2014 est présenté la semaine prochaine, les députés socialistes s'inquiètent. Ils pestent contre les « technos », accusés de conduire le pouvoir dans le mur. Et déplorent leur impuissance collective à mener une politique de gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Cette expérience de la gauche au pouvoir n'est pas forcément très bien partie. » En cette rentrée, le député Laurent Baumel, cofondateur du club socialiste La Gauche populaire, ne prend plus de pincettes pour exprimer ses doutes. Il n'est pas le seul. Mercredi 19 septembre, des députés de toutes les tendances du PS, de l'aile gauche au social-libéral Jean-Marie Le Guen, des aubrystes aux anciens strauss-kahniens de la Gauche populaire, se sont réunis à l'Assemblée nationale pour tirer le bilan de la première année et demie du quinquennat de François Hollande. Une première.