Fonds détournés par la droite au Sénat: l’addition s’envole

Par

Le casting s’allonge. À quatre jours des élections sénatoriales, Mediapart dévoile les derniers dessous du scandale qui a profité à une myriade d’élus de droite. Cet été, ils ont pourtant obtenu la suspension de l’instruction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans cette affaire hors-normes, les sénateurs bénéficiaires se comptent désormais par dizaines. Les chèques prodigués par milliers. Les fonds détournés par millions. Seul le nombre d’armoires fortes utilisées par la comptable du groupe UMP tient encore sur les doigts d’une main. C’est là qu’était rangé le plus explosif : les listings servant à établir les chèques, à distribuer à tel ou tel représentant du peuple ce que le peuple n’avait pas prévu de lui donner.