Les députés temporisent sur le mariage pour tous

Par

L'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels ne sera pas examinée à l'Assemblée avant la fin janvier 2013. Le groupe socialiste veut prendre le « temps » du débat. Une majorité de députés PS semblent disposés à y ajouter la procréation médicalement assistée pour les lesbiennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur le mariage et l'adoption pour tous, les députés socialistes veulent du « temps ». Jeudi 18 octobre, le président de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, a donc demandé que le texte « ne soit pas examiné (…) à l’Assemblée nationale avant fin janvier 2013 ». Le projet de loi qui devait être présenté le 31 octobre en conseil des ministres est donc décalé d'une semaine. Et le texte ne sera inscrit qu'« à l’ordre du jour de la seconde quinzaine du mois de janvier 2013 », a confirmé le gouvernement.