La France "reste" malgré le retrait US de Syrie mais veut des garanties

Par
La France a annoncé jeudi la poursuite de ses opérations militaires contre l'Etat islamique en Syrie après la décision de Donald Trump d'en retirer les forces américaines, estimant en contradiction avec le chef de la Maison Blanche que l'EI n'était pas définitivement vaincu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France a annoncé jeudi la poursuite de ses opérations militaires contre l'Etat islamique en Syrie après la décision de Donald Trump d'en retirer les forces américaines, estimant en contradiction avec le chef de la Maison Blanche que l'EI n'était pas définitivement vaincu.