Compte de campagne rejeté : l'amende de Sarkozy est payée

Par

Après le rejet de son compte de campagne présidentielle, assorti d'une amende, Nicolas Sarkozy devait plus de 500 000 euros au Trésor public. D'après nos informations, cette somme a désormais été réglée, autorisant l'ancien chef de l'État à faire son retour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour organiser son come back en 2017, c’était un passage obligé. Voilà qui est fait. D’après des documents consultés par Mediapart, Nicolas Sarkozy a versé – ou bien fait verser – les 516 615 euros qu’il devait au Trésor public après le rejet de son compte de campagne présidentielle par le Conseil constitutionnel. C’est en octobre dernier que l’argent a été débloqué.