Pour organiser son come back en 2017, c’était un passage obligé. Voilà qui est fait. D’après des documents consultés par Mediapart, Nicolas Sarkozy a versé – ou bien fait verser – les 516 615 euros qu’il devait au Trésor public après le rejet de son compte de campagne présidentielle par le Conseil constitutionnel. C’est en octobre dernier que l’argent a été débloqué.