Ukraine: cinq ans après, les massacres de Maïdan restent impunis

Par Sébastien Gobert

Le 20 février 2014, la révolution ukrainienne entrait dans son dénouement sanglant. Depuis, les enquêtes sont quasiment au point mort, les condamnations très rares, et les enjeux électoraux, avec la présidentielle qui s’ouvre le 31 mars prochain, minent les procédures judiciaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine), correspondance.– La place de l’Indépendance est envahie de badauds. Ce 17 février, sous un beau soleil aux rayons printaniers, les stands de souvenirs sont dressés. Des figurants déguisés en personnages de Disney et des dresseurs exhibant leurs colombes et leurs singes tentent de convaincre le chaland de se faire prendre en photo. Des familles font la queue à l’entrée d’un improbable musée de la Méduse, au pied de la rue Institoutska.