Sébastien Gobert

Journaliste indépendant basé en Ukraine depuis 2011. Co-fondateur du collectif Daleko-Blisko: www.dalekoblisko.com Co-auteur de Looking for Lenin (FUEL, Noir sur Blanc, 2017) avec Niels Ackermann Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Oleg Sentsov: «Poutine ne veut pas la paix»

    Par
    Oleg Sentsov à Kiev (Ukraine) le 4 novembre 2019. © Halyna Shyyan Oleg Sentsov à Kiev (Ukraine) le 4 novembre 2019. © Halyna Shyyan

    Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov a passé cinq ans dans une prison russe et a été libéré en septembre à la suite d’un échange de prisonniers. Alors qu’il est de nouveau question d’une reprise des négociations avec le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelenski, le réalisateur refuse de croire que le chef d’État russe « veuille une solution raisonnable pour tous ». Rencontre.

  • L’Ukraine, véritable obsession de Donald Trump

    Par
    Les présidents ukrainien et américain lors de leur rencontre, en marge de l’Assemblée générale de l'ONU, le 25 septembre 2019. © Reuters Les présidents ukrainien et américain lors de leur rencontre, en marge de l’Assemblée générale de l'ONU, le 25 septembre 2019. © Reuters

    La procédure d’impeachement est le dernier épisode d’une longue série où Kiev se retrouve au cœur des scandales politiques américains. Une position inconfortable, pour qui est coincé entre ingérence russe et force de frappe de Washington.

  • Avec la libération du réalisateur Oleg Sentsov, le nouveau président ukrainien engrange ses premiers succès

    Par
    Le président ukrainien accueille les prisonniers échangés avec la Russie. © Reuters Le président ukrainien accueille les prisonniers échangés avec la Russie. © Reuters

    En obtenant un échange de prisonniers, dont le célèbre réalisateur Oleg Sentsov, avec la Russie, le président ukrainien a obtenu une victoire diplomatique. Volodymyr Zelenski met en œuvre une stratégie prudente et, pour l’instant, payante. Même si une partie de la société ukrainienne doute de la possibilité d’une paix réelle avec Moscou et Vladimir Poutine.

  • En Ukraine, les législatives promettent un fort renouvellement

    Par
    Le président ukrainien Volodymyr Zelenski, le 2 juillet 2019. © Reuters Le président ukrainien Volodymyr Zelenski, le 2 juillet 2019. © Reuters

    Les législatives anticipées organisées en Ukraine, dimanche 21 juillet, par le nouveau président Volodymyr Zelenski pourraient conduire à changer plus des deux tiers du Parlement. Mais les pratiques anciennes de corruption et de clientélisme font de la résistance.

  • En Ukraine, un nouveau président entre deux mondes

    Par
    Volodymyr Zelenskyy (à gauche), le nouveau président ukrainien, le 4 juin 2019, à Bruxelles, avec Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. © Reuters Volodymyr Zelenskyy (à gauche), le nouveau président ukrainien, le 4 juin 2019, à Bruxelles, avec Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. © Reuters

    L’ancien comédien Volodymyr Zelenski, président le mieux élu depuis l’indépendance de l’Ukraine en 1991 (avec 73 % des voix), se rend à Paris ce lundi 17 juin en voyage officiel. Durant sa campagne, il avait promis de manière floue un changement radical, une lutte acharnée contre la corruption et une paix imminente avec la Russie. Tout en favorisant aujourd’hui une logique d’intégration européenne.

  • Présidentielle en Ukraine: large avance de Volodymyr Zelenski

    Par
    Volodymyr Zelenski, à Kiev, le 21 avril 2019. © Reuters Volodymyr Zelenski, à Kiev, le 21 avril 2019. © Reuters

    Ce dimanche 21 avril, les Ukrainiens ont porté au pouvoir Volodymyr Zelenski avec 73 % des voix, selon les premiers sondages fiables sortis des urnes. Ce comédien s’est présenté comme le candidat des « dégagistes » face à Petro Porochenko, qui s’était moqué de son challenger.

  • Présidentielle en Ukraine: les finalistes s’affrontent dans un débat endiablé au stade de Kiev

    Par
    Les deux finalistes lors du débat au stade de Kiev, en Ukraine, le 19 avril 2019. © Reuters Les deux finalistes lors du débat au stade de Kiev, en Ukraine, le 19 avril 2019. © Reuters

    Alors que le deuxième tour de l’élection présidentielle se tient ce dimanche, les deux finalistes se sont opposés dans un débat musclé. Le président sortant a tenté de mettre en avant la supposée incompétence de son challenger, favori des sondages, qui lui s’est présenté comme le candidat des « dégagistes ».

  • En Ukraine, la campagne sans programme de Volodymyr Zelenski ratisse large

    Par
    Volodymyr Zelenski devant l'hôpital de Kiev, le 5 avril 2019. © REUTERS/Valentyn Ogirenko Volodymyr Zelenski devant l'hôpital de Kiev, le 5 avril 2019. © REUTERS/Valentyn Ogirenko

    L’ascension du comédien Volodymyr Zelenski, devenu le favori du second tour de la présidentielle de dimanche face au sortant Petro Porochenko, est avant tout la conséquence d’une campagne « dégagiste » qui transcende les clivages habituels du pays, autour d’un programme très flou.

  • En Ukraine, la non-campagne d’un comédien le propulse aux portes du pouvoir

    Par
    Volodymyr Zelenski lors d'un show au théâtre de Brovary, le 29 mars 2019. © REUTERS/Valentyn Ogirenko Volodymyr Zelenski lors d'un show au théâtre de Brovary, le 29 mars 2019. © REUTERS/Valentyn Ogirenko

    Candidat surprise en passe de finir, dimanche 31 mars, en tête du premier tour de la présidentielle, le comédien Volodymyr Zelenski profite de son discours sur la corruption pour bouleverser les codes de la politique locale.

  • Ukraine: cinq ans après, les massacres de Maïdan restent impunis

    Par
    Place Maïdan à Kiev, le 21 novembre 2018. © Reuters Place Maïdan à Kiev, le 21 novembre 2018. © Reuters

    Le 20 février 2014, la révolution ukrainienne entrait dans son dénouement sanglant. Depuis, les enquêtes sont quasiment au point mort, les condamnations très rares, et les enjeux électoraux, avec la présidentielle qui s’ouvre le 31 mars prochain, minent les procédures judiciaires.