Avec la libération du réalisateur Oleg Sentsov, le nouveau président ukrainien engrange ses premiers succès

Par

En obtenant un échange de prisonniers, dont le célèbre réalisateur Oleg Sentsov, avec la Russie, le président ukrainien a obtenu une victoire diplomatique. Volodymyr Zelenski met en œuvre une stratégie prudente et, pour l’instant, payante. Même si une partie de la société ukrainienne doute de la possibilité d’une paix réelle avec Moscou et Vladimir Poutine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine), correspondance.– « Ce n’est qu’une première étape. » Sur le tarmac de l’aéroport de Kiev, samedi 7 septembre, Volodymyr Zelenski était presque discret après avoir accueilli chacun des 35 Ukrainiens libérés de Russie à la descente d’un avion officiel. Alors qu’eux étaient assaillis par leurs familles, proches, et une foule de journalistes, lui s’est éclipsé rapidement. « Les vrais héros, ce sont eux, je ne vais pas monopoliser l’attention », explique-t-il dans une déclaration éclair. Pourtant, l’ancien comédien, investi président en mai, savourait sa première victoire diplomatique. « Nous avons décidé avec Vladimir Poutine de débloquer les relations entre l’Ukraine et la Russie, et de mettre un terme à la guerre. »