A Kiev, un futur «Disneyland de l’Holocauste» suscite la polémique

Par

À Babi Yar, où plus de 30 000 Juifs ont été assassinés par les occupants nazis en septembre 1941, un mémorial pourrait voir le jour en 2026 pour les 85 ans de la tuerie. Il est cependant empêtré dans une série de controverses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine).– Munis d’un audioguide, les visiteurs, glissant sur des plaques de tôle, vont d’une colonne de métal à une autre pour observer les trous de balles. « C’est le même calibre que celui utilisé en 1941… », explique l’artiste Vlad Troitsky, auteur de cette installation artistique à Babi Yar.