Ferrand et d'ex-présidents de l'Assemblée fustigent "les populistes"

Par
A cinq jours des élections européennes en France, l'actuel président de l'Assemblée nationale et cinq de ses prédécesseurs ont publié mardi soir une tribune fustigeant les "populistes" et les "ordres" proférés par des acteurs non européens, Steve Bannon en tête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - A cinq jours des élections européennes en France, l'actuel président de l'Assemblée nationale et cinq de ses prédécesseurs ont publié mardi soir une tribune fustigeant les "populistes" et les "ordres" proférés par des acteurs non européens, Steve Bannon en tête.