Pourquoi l’attelage Taubira-Batho n’a pas tenu à la justice

Par

Promue à l’écologie, Delphine Batho quitte son poste de ministre déléguée à la justice, où elle n’avait pas réussi à trouver sa place auprès de Christiane Taubira. Le climat entre les deux équipes était notoirement tendu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le départ de Delphine Batho de son poste de ministre déléguée à la justice, lors du micro-remaniement annoncé ce jeudi 21 juin peu avant 21 heures, ne provoquera pas de torrents de larmes place Vendôme. « La situation devenait invivable », confie un homme du sérail. « Les deux équipes, à savoir celle de la ministre Christiane Taubira et celle de sa ministre déléguée Delphine Batho, travaillaient sur les mêmes dossiers, demandaient les choses en double commande aux mêmes services sans se concerter, et tenaient même deux permanences de cabinet le week-end. Ça ne pouvait plus fonctionner. »