Constitution : comment Sarkozy a négocié une majorité

Par

C'est aujourd'hui, vers 17 heures, que les sénateurs et députés réunis en congrès à Versailles se prononcent sur la révision de la Constitution. Lancée il y a un an, cette réforme si chère à Nicolas Sarkozy a irrité la gauche et divisé son camp. Alors que l'issue du scrutin s'annonce serrée, retour sur douze mois de tractations et de manœuvres.

Lire aussi : notre débat entre deux spécialistes des institutions, Guy Carcassonne et Bastien François. Consulter enfin la sélection de nos archives.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour elle, Nicolas Sarkozy aura tout tenté. Si souvent, depuis un an, le Président a cru qu'elle lui échappait. Pour décrocher "sa" Constitution, son plus beau trophée, il a donc manœuvré comme jamais, alternant chantage, séduction, menaces et concessions.