Jusqu’à 10 000 euros d’amendes cumulées durant les couvre-feux : des jeunes de quartiers dénoncent un harcèlement

Par Anissa Rami (Bondy Blog)

Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Est-ce que tu as envie de travailler si tu sais que tu ne vas pas être payé ?, demande Karim*, 19 ans, habitant en Seine-Saint-Denis et déjà surendetté de plus de 10 000 euros, en raison de ses amendes récentes. Ça ne me donne pas envie de m’insérer dans la société. »