Thomas Fabius condamné pour «escroquerie»

Par

Le fils du président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius a été reconnu coupable d’« escroquerie » et de « faux et usage de faux en écriture privée » par le tribunal correctionnel de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Thomas Fabius a été condamné mercredi 18 septembre à 75 000 euros d’amende pour une escroquerie liée aux jeux et aux casinos. Le fils du président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius a été reconnu coupable d’« escroquerie » et de « faux et usage de faux en écriture privée ». Sa condamnation, prononcée par le tribunal correctionnel de Paris, a été décidée dans le cadre d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), dite de « plaider coupable ».