18h15. Vote bloqué au Sénat sur les retraites : Martine Aubry dénonce «le coup de force permanent de Nicolas Sarkozy». «Après le débat interdit à l'Assemblée nationale, ce nouveau contournement du Parlement est scandaleux. Comment accepter que sur un sujet essentiel, qui engage le pacte social et républicain, on refuse aux élus de la nation le temps nécessaire au débat? Cette décision déshonore et discrédite le gouvernement et le président», écrit-elle dans un communiqué. A la reprise du débat au Sénat, le ministre du travail, Eric Woerth, avait demandé l'utilisation de cette procédure de vote bloqué, estimant que le «débat ne doit pas durer pour durer». «Il reste 254 amendements, il n'est pas souhaitable de les examiner dans les mêmes conditions» que les précédents articles, a-t-il ajouté.