Climat: les organisations appellent à manifester malgré l'interdiction

Par

La Coalition climat 21 appelle toujours à se mobiliser pour le climat le 29 novembre, malgré l’interdiction de la marche, après les attentats du 13 novembre. La CGT et SUD-PTT dénoncent, pour leur part, une atteinte aux libertés publiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malgré l’interdiction de la grande marche pour le climat, prévue le 29 novembre, la veille de l’ouverture de la COP21, les organisations de la Coalition climat 21, qui regroupent 130 mouvements sociaux, ONG écologistes et syndicats, maintiennent leur appel à mobilisation. « Il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour un monde de paix, déclare Juliette Rousseau, sa coordinatrice. Le dérèglement climatique sera une source supplémentaire de conflits et de déplacements de population. » À ses yeux, les attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre « attaquent un "nous". L’action collective est le meilleur moyen de créer de l’espoir et de la résilience »