Université: les raisons de crises multiples

Le sociologue François Vatin dresse un constat sévère de l'université française. Pour lui, rien n’est fait par les pouvoirs publics pour permettre à l’université de remplir sa mission. Elle ne serait qu’une gare de triage accueillant les étudiants dont personne ne veut ailleurs.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Ce quinquennat touche à sa fin et il n’a pas brillé par ses propositions pour redonner un nouveau souffle à l’université. La communauté universitaire s’est mobilisée en 2009, sans succès, lors de la présidence Sarkozy pour lutter contre la loi Pécresse. Celle-ci instaurait l’autonomie des universités, instituant au passage des inégalités entre elles et octroyant de forts pouvoirs aux présidents des établissements d’enseignement supérieur. Cette loi a été de fait confirmée en 2013 par celle de l’ex-ministre Geneviève Fioraso.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié