Logements sociaux: le FN visé par une enquête pour «provocation à la discrimination»

Par

Saisi par une association, le parquet de Nanterre a ouvert jeudi une enquête pour « provocation à la discrimination », rapporte l'AFP. Le Front national avait recommandé à ses élus de défendre la « priorité nationale dans l’accès aux logements sociaux ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saisi par une association, le parquet de Nanterre a ouvert jeudi une enquête pour « provocation à la discrimination » dans l’attribution de logements sociaux, rapporte l'AFP. Deux plaintes avaient été déposées contre X, en mai 2014 et mars 2015, par La Maison des potes, un réseau d’associations spécialisées dans la lutte contre les discriminations.