Gauche(s)

Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison

Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.

Hervé Hinopay (Bondy Blog)

22 janvier 2022 à 12h31

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Samedi 18 décembre, pour son premier déplacement de candidate presque officielle à la présidentielle, Christiane Taubira avait choisi Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Samedi 22 janvier, c’est au tour d’Anne Hidalgo de traverser le périph’ pour un meeting à Aubervilliers, dans le même département. Les deux femmes entrent en campagne sur fond de divisions et de promesses. Mais ces dernières suffiront-elles à rétablir le lien entre les quartiers populaires et le Parti socialiste (PS), largement distendu depuis le quinquennat de François Hollande ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA