Le djihadiste « repenti » malmené par la justice

Jonathan Geffroy avait dénoncé les projets fomentés par l’État islamique d’attentats menés par des enfants tueurs et avait détaillé le rôle joué par les frères Clain au sein de l’organisation terroriste. La DGSI et les magistrats considèrent qu’il n’en a pas dit assez. Verdict attendu lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Debout dans son box vitré, l’homme hoche de la tête.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal