Croquis. Macron, roi du bonneteau législatif

Par

La campagne des législatives commence ce lundi, dans un désordre indescriptible. Si Emmanuel Macron n’obtient pas la majorité à l’Assemblée, il devra cohabiter. Et s’il obtient cette majorité, il cohabitera aussi, avec ses forces contraires. Pile je gagne et face tu perds…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cinquième République est décidément une machine infernale pour tous ceux qui ne sont pas présidents, ce qui fait pas mal de monde… Elle donne à l’homme de l’Élysée un avantage considérable quand il vient de se faire élire. Ça ne dure jamais longtemps, mais depuis l’avènement de Mitterrand Ier l’élu bénéficie d’un « état de grâce », et en dépit de prévisions qui annonçaient le contraire, il semblerait que la mécanique agisse encore en faveur de Macron.