Agression anti-LGBT de La Roche-sur-Yon: la «fac de Villiers» face à sa «drôle» de réputation

Par Pierre-Yves Bulteau

Après l’agression d'un stand du centre LGBT de Vendée, filmée samedi à La Roche-sur-Yon, l’Institut catholique d’études supérieures a décidé de « sanctions exemplaires » contre ses étudiants en cause. En jeu, la réputation de son « université », déjà épinglée au plus fort des manifestations contre le mariage pour tous.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Roche-sur-Yon (Vendée), envoyé spécial.– La photo contraste avec les vidéos. Blazer foncé sur chemise bleu clair ou pull à boutonnière, ils sont sept étudiants en droit à avoir voulu témoigner de leur indignation face à l’agression subie par le centre LGBT de Vendée. Sept étudiants « attristés » contre dix, identifiés comme ayant participé à l’action de samedi dernier.