Olivier Véran clôt le Ségur de la santé en recyclant les promesses

Du Ségur de la santé, le ministre de la santé retient 33 propositions dont certaines ont déjà été formulées. Mais parmi elles se niche une promesse de rupture, si elle était suivie d’effet : le calcul du budget de l’assurance maladie à partir des besoins de santé, et non des impératifs budgétaires.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le ministre de la santé Olivier Véran a clos, mardi 21 juillet, le Ségur de la santé. Des six semaines de négociations avec les acteurs du système de santé, rythmées par 100 réunions, il a retenu 33 propositions.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal