Hollande décore Valls, et lui fait la leçon

Par

Le chef de l'Etat a remis ce mercredi 22 octobre la grand-croix de l'ordre national du Mérite à son premier ministre. Un rituel instauré depuis 1974. François Hollande en a profité pour faire la leçon à son premier ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mercredi, sous les ors de l'Elysée, Manuel Valls a été élevé au grade de grand-croix de l'ordre national du Mérite. Une tradition depuis 1974 pour tous les premiers ministres qui ont passé le cap des six mois à Matignon. Pour François Hollande et Manuel Valls, contestés par leur propre majorité et leurs anciens ministres, c'est évidemment l'occasion de défendre la politique qu'ils mènent. Mais Hollande, qui cherche à se distinguer de son premier ministre, en a aussi profité pour lui faire la leçon en évoquant l'admiration de Manuel Valls pour Georges Clemenceau, président du Conseil sous la IVe République. « Je connais bien son parcours – parcours très long, ce qui vous laisse grand espoir », a estimé le chef de l'Etat, provoquant des rires dans la salle. Et de rappeler que Georges Clemenceau  « n'est pas devenu président de la République, mais on peut réussir son existence sans être président ! ». « C'est un personnage controversé, y compris au sein de la gauche française. C'est sans doute pour ça que vous [l'aimez], car vous aimez la controverse », a encore plaisanté François Hollande. Et le chef de l'Etat d'ajouter : « Mais c'est un personnage de synthèse, car il faut aussi qu'il y ait des hommes de synthèse dans la République. »