Le Conseil d’Etat suspend l’usage des drones en manifestation

Par Clément Le Foll et Clément Pouré

La haute juridiction administrative a ordonné ce mardi 22 décembre au préfet de police de Paris Didier Lallement de cesser d’utiliser des drones pour surveiller les manifestations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau coup dur pour la préfecture de police de Paris. Dans une ordonnance rendue en référé ce mardi, que Mediapart publie dans son intégralité, le Conseil d’État « enjoint au préfet de police de cesser, sans délai, de procéder aux mesures de surveillance par drone des rassemblements de personnes sur la voie publique ». La décision du Conseil d’État infirme un premier jugement du tribunal administratif de Paris daté du 4 novembre, qui avait été saisi par l’association La Quadrature du Net.