Le rappeur Médine porte plainte contre la députée LREM Aurore Bergé

Par

Le rappeur évoque dans un entretien à Mediapart les raisons l’ayant poussé à engager des poursuites judiciaires contre la députée Aurore Bergé, qui l’a récemment qualifié de « rappeur islamiste ». « Elle me colle une idéologie qui n’est, bien sûr, pas la mienne. C’est la fois de trop. J’attends une condamnation et des excuses publiques », explique l’artiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le rappeur Médine annonce avoir déposé, mardi 23 février, une plainte pour diffamation au tribunal judiciaire de Paris contre Aurore Bergé. Dans une interview à LCI, la députée LREM avait qualifié, le 18 février dernier, l’artiste de « rappeur islamiste » qui « disait qu’il fallait tuer des laïcards ». Elle l’a également accusé d’avoir lancé un « appel au meurtre ».