Après le premier tour, les comptes divers de la gauche

Par

Si le « total gauche » atteint les 35 %, le détail des résultats rapportés par les responsables des divers partis laisse apparaître des nuances sur lesquelles s'appuie chacun pour défendre sa ligne stratégique des semaines et mois à venir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la grande illusion d'une soirée de premier tour propice à toutes les interprétations et notamment celle d'une gauche qui résisterait (lire ici), la nuit a permis à chacun de faire ses comptes. Et ce lundi, chacun apporte sa propre lecture des départementales, bien différente de celle énoncée la veille par le premier ministre.