Mathieu Gallet à l’INA: sa com’ et ses palaces épinglés par la Cour des comptes

Par

Un rapport provisoire de la Cour des comptes, dont Mediapart a pris connaissance, révèle le train de vie professionnel de Mathieu Gallet à l'INA, ses « hôtels de grand standing » et ses tables étoilées. Sous sa présidence, des contrats de conseil ont été signés sans mise en concurrence, selon un choix de procédure « inadapté voire irrégulier ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mathieu Gallet ne dédaigne pas le luxe. Cette fois, c’est la Cour des comptes qui l’écrit. « Shangri-La Dubaï », « Sofitel Washington », « Tour Hassan à Rabat »… On croirait feuilleter un catalogue Demeures & Châteaux. C’est pourtant une liste d’hébergements fréquentés par Mathieu Gallet quand il présidait l’Institut national de l’audiovisuel (de 2010 à 2014), juste avant d’être propulsé à la tête de Radio France.