Chez Biotrial à Rennes: des sanctions… contre les volontaires

Par

Défense de circuler pieds nus, de grignoter entre les repas ou de se coucher après minuit… Biotrial, le laboratoire qui a réalisé l'essai fatal de Rennes, impose à ses volontaires un règlement intérieur draconien, sanctions financières à l'appui, en contradiction avec l'esprit de la loi sur les essais cliniques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Défense de circuler pieds nus, de prendre des photos ou des vidéos dans les locaux, de recevoir des visites lors d’un séjour de moins de huit jours, d’apporter des DVD pornos et de se coucher après minuit. Interdiction d’aller aux toilettes dans les deux heures suivant la prise d’un médicament, de sortir de l’unité en dehors des périodes prescrites, d’avoir un supplément de nourriture ou d’échanger un plateau-repas avec un de ses camarades. Interdit de se faire apporter de la nourriture et/ou des cigarettes. Tout visiteur sera contrôlé à l’entrée. Les visites sont limitées à deux personnes la fois, de 14 h 30 à 17 h 30. Il n’y a pas de visite autorisée le week-end…