Retour sur l’affaire Léo Grasset

Le célèbre youtubeur est accusé de violences psychologiques et sexuelles par plusieurs femmes vidéastes : témoignages de Manon Bril (« C’est une autre histoire »), Clothilde Chamussy (« Passé sauvage »), Marine Périn (« Marinette »), Arnaud Gantier (« Stupid Economics ») et Vincent Manilève.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Star de YouTube, Léo Grasset est mis en cause par plusieurs femmes © Mediapart
PDF

Au sommaire de cette émission :

Il s’appelle Léo Grasset et anime la chaîne YouTube « Dirty Biology »… Dans une enquête de Mediapart signée Lénaïg Bredoux et Sophie Boutboul, plusieurs femmes vidéastes affirment avoir subi des violences psychologiques et sexuelles ou avoir constaté un comportement jugé problématique de la part de ce vulgarisateur scientifique très connu sur YouTube.

Questionné, il n’a pas souhaité répondre avant la publication de notre enquête et l'enregistrement de notre émission. En fin de journée, Léo Grasset a publié un communiqué dans lequel il « conteste totalement les accusations relayées à [son] encontre » (lire notre Boîte noire). 

Sur notre plateau, trois d’entre elles témoignent : Manon Bril, animatrice de la chaîne YouTube « C’est une autre histoire », Clothilde Chamussy, productrice de la chaîne « Passé sauvage », et Marine Périn, connue sur YouTube et Twitch sous le nom de « Marinette ».

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.


À la Une de Mediapart

Les voies du pouvoir
Comment combattre l’enracinement du Rassemblement national
Guillaume Ancelet et Marine Tondelier, candidats malheureux de l’union de la gauche dans des terres où l’extrême droite prospère, racontent leur expérience du terrain. Avec l’historien Roger Martelli, ils esquissent les conditions pour reconquérir l’électorat perdu par le camp de l’égalité. 
par Fabien Escalona et Lucie Delaporte
Violences sexuelles
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Parlement — Enquête
Les macronistes et LR préfèrent les amendes à la parité
Moins de femmes ont été élues députées en 2022 qu’en 2017. Plutôt que respecter les règles aux législatives, des partis ont préféré payer de lourdes amendes : plus de 400 000 euros pour Ensemble, et 1,3 million pour Les Républicains, selon nos calculs. Certains détournent aussi l’esprit de la loi.
par Pierre Januel
Culture-Idées — Entretien
L’historienne Malika Rahal : « La France n’a jamais fait son tournant anticolonialiste »
La scène politique française actuelle est née d’un monde colonial, avec lequel elle n’en a pas terminé, rappelle l’autrice d’un ouvrage important sur 1962, année de l’indépendance de l’Algérie. Un livre qui tombe à pic, à l’heure des réécritures fallacieuses de l’histoire.
par Rachida El Azzouzi

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne