A Marseille, la défense d'un McDo mobilise tout un quartier

Par

Au cœur des quartiers Nord de Marseille, la mobilisation ne cesse de grandir contre le projet de cession du Mac Donald’s de Saint-Barthélemy. Pour les salariés comme pour les habitants, il représente bien plus qu’un simple restaurant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’entrée du McDonald’s de Saint-Barthélemy, dans les quartiers Nord de Marseille trône la camionnette rose du syndicat Sud-Solidaires. Les vitres occultées par des pancartes et sacs-poubelle, le restaurant a rouvert la veille, le 21 août. Jusqu’alors des agents de sécurité mandatés par le gérant franchisé refoulaient les clients à l’entrée du parking. Ce qui n’empêche pas les syndicalistes et salariés de continuer à se relayer pour veiller la nuit. Ils craignent que l’actuel gérant franchisé, qu’ils n’ont pas revu depuis plusieurs semaines, ne fasse changer les serrures.