Au procès des attentats du 13-Novembre, les « héros » du Bataclan sur la défensive

Par

Rongé par la culpabilité alors qu’il a sauvé des dizaines de vie, un commissaire de la BAC-N et l’ex-patron de la BRI, excédé par les polémiques qui ont visé son unité, ont témoigné sous le regard des victimes du Bataclan venues leur apporter leur soutien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cravate et costume noirs, chemise blanche, grand de taille, droit de posture, l’homme qui s’avance à la barre ce mercredi 22 septembre fait dans le sobre. Et, quand il prend la parole, c’est pour commencer par présenter ses excuses.