Le compte de l’élu FN négociateur du prêt russe fermé

Par

Marine Le Pen ne l’a pas évoqué mercredi mais un autre compte a été clos par la Société générale : celui de l’eurodéputé Jean-Luc Schaffhauser. L'élu, qui avait négocié le prêt russe du FN en 2014, est au cœur d’une enquête judiciaire depuis février 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Fatwa bancaire », « bannissement », « persécution », « tentative d'étouffement », « discrimination ». Mercredi, lors d’une conférence de presse organisée au siège du Front national, Marine Le Pen s’en est violemment prise à la Société générale et à HSBC, deux banques qui ont clos les comptes de son parti mais aussi son compte personnel (voir les images). La présidente du FN les a accusées d’être devenues « un instrument politique contre les opposants » et a annoncé deux plaintes pour discrimination.