Un chef djihadiste "probablement" tué par l'armée française au Mali

Par
L'armée française a annoncé vendredi avoir "mis hors de combat une trentaine de terroristes" au Mali, dont "probablement" l'un des principaux chefs djihadistes, Hamadoun Kouffa, lors d'un raid mené la nuit précédente.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'armée française a annoncé vendredi avoir "mis hors de combat une trentaine de terroristes" au Mali, dont "probablement" l'un des principaux chefs djihadistes, Hamadoun Kouffa, lors d'un raid mené la nuit précédente.