36 millions de pertes: «Le Monde» met «Télérama» en gage

Par

C'est une perte historique : selon les chiffres communiqués la semaine dernière au cours d'un conseil de surveillance, le groupe Le Monde a perdu 36 millions d'euros en 2008. Bien plus que ce qui était prévu. Selon nos informations, le plan de départs volontaires a coûté à lui seul 24 millions d'euros. En 2009, Le Monde sera encore déficitaire de 11 millions d'euros, sur fond d'effondrement de la publicité. Le groupe veut solliciter un nouveau prêt de 25 millions auprès de la BNP, avec l'hebdomadaire culturel Télérama en gage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La perte est bien plus lourde que prévu. Selon nos informations, le groupe Le Monde, qui édite notamment le journal du soir et ses suppléments, mais aussi La Vie, Télérama, Courrier International, pourrait perdre jusqu'à 36 millions d'euros en 2008. Ce chiffre, historique par son ampleur, a été présenté ce vendredi matin 19 décembre aux actionnaires lors d'un conseil de surveillance. Il s'agit du résultat net consolidé : il agrège donc tous les actifs et les passifs du groupe. Dans Le Figaro, le 15 décembre, David Guiraud et Eric Fottorino, le duo de direction du groupe, annonçaient pourtant une perte limitée à 4,7 millions d'euros en 2008. Mais il ne s'agit là que des revenus opérationnels, résultant de l'activité des différents titres et sites internet : la perte d'exploitation. Sollicitée par Mediapart, la direction a fait répondre qu'elle ne souhaitait apporter «aucune précision supplémentaire à l'article du Figaro».