Viols, prostitution, violence: le calvaire des migrantes

Par

Une étude de l'ONU montre que les migrantes souffrent de problèmes spécifiques d'asservissement et de violences sexuelles. Avec l'arrivée d'une immigration féminine, minoritaire mais croissante, la France n'échappe pas au phénomène, raconte Le Monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles fuient la violence, la misère, et parfois la condition de la femme dans leur pays. Pourtant, comme le raconte Le Monde, les migrantes vivent parfois un calvaire une fois arrivées en Europe. Alors qu’avait lieu, le 18 décembre, la Journée internationale des migrants, un rapport de l’ONU sur les femmes dans le monde, paru fin octobre, démontre que les migrantes affrontent des risques spécifiques de violence et d’exploitation dans leur exil mais aussi dans le pays d’accueil. La France ne fait pas exception.