A Besançon, le Front de gauche enflamme la campagne

Par

4 500 personnes, venues de toute la Franche-Comté, ont ovationné Jean-Luc Mélenchon, mardi soir, lors de son troisième meeting à Besançon, soit plus du double escompté par les organisateurs. Le Front de gauche monte en puissance. Mediapart a suivi les jours précédents ses militants, des obstinés, déterminés à ramener le socialisme à gauche et à contrer le discours lepéniste. Avec deux portfolios de Thomas Haley

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Besançon, de notre envoyée spéciale