Fichage racial chez Adecco: une procédure interminable malgré des aveux accablants

Par

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris doit rendre jeudi son jugement concernant les suites à donner aux mises en examen de la société d’intérim Adecco et de ses dirigeants de l’agence Paris Restauration Montparnasse. Ils sont accusés d’avoir établi un système de fichages racial permettant d’écarter les intérimaires noirs lorsque des clients exigeaient des « BBR » pour « bleu-blanc-rouge ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela fera vingt ans presque jour pour jour que l’un des plus importants systèmes de discrimination présumés a été porté à la connaissance de la justice. Vingt ans de batailles juridiques entre la société Adecco, le leader du recrutement intérim en France, et les associations SOS Racisme et Maison des potes.