Dans un lycée de l'Oise, le coronavirus a touché 40,9% des élèves et des professeurs

Par

L’Institut Pasteur a réalisé la première étude au monde sur la circulation du Covid-19 dans un établissement scolaire, un lycée de l'Oise. Dans la perspective de la réouverture des classes, la fermeture des écoles est « efficace » pour lutter contre « la dynamique de l'épidémie ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'épidémiologiste de l'Institut Pasteur, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, a-t-il communiqué au président de la République la primeur des résultats de l'étude qu'il a conduite sur le « cluster du nord de la France » ? S'il l'a fait, alors la décision d'Emmanuel Macron de rouvrir les établissements scolaires à compter du 11 mai apparaît d'autant plus contestable, car elle ne fait aucun cas de ces résultats, pourtant solides. Cette étude, parue jeudi 23 avril, montre en effet que le virus a circulé très largement dans un lycée de Crépy-en-Valois, dans l'Oise, et qu'il y a contaminé 40,9 % des élèves, des professeurs et des personnels non-enseignants.