Hélène Franco: «L’outrage crée un point de cristallisation très important»

Par
Hélène Franco est secrétaire générale du Syndicat de la magistrature (classé à gauche) et juge des enfants à Bobigny (Seine Saint-Denis). Pour Mediapart, elle témoigne de l'inflation des outrages et rébellion, notamment entre jeunes et policiers. Au point de participer, selon elle, à «un certain fatalisme d’une partie de la population vis à vis des policiers». La question de l’outrage rejoint donc celle du rôle et «de la place de la police dans la société».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hélène Franco est secrétaire générale du Syndicat de la magistrature (classé à gauche) et juge des enfants à Bobigny (Seine Saint-Denis).