Notre-Dame-des-Landes: une étude conteste le chiffrage de l'Etat

Par

Il coûterait deux fois moins cher de rénover l’actuel aéroport de Nantes plutôt que de construire celui de Notre-Dame-des-Landes, selon une étude commandée par les opposants au projet. Le rapport accuse l’État d'avoir biaisé ses propres calculs dans un précédent rapport de la DGAC pour vanter la construction du nouvel aéroport.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelle place occupe l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes dans le plan d’économie de 50 milliards d’euros du gouvernement ? Impossible de le savoir puisque l’exécutif conserve le silence le plus complet sur ses intentions concernant le projet d’aérogare dans la périphérie nantaise. Sur le terrain de la zone d’aménagement différé (Zad), les travaux n’ont toujours pas démarré. Le préfet qui avait conduit l’expulsion avortée des occupants, en octobre 2012, a été remplacé.