UIMM : le témoignage qui accuse Mitterrand, la CGT et le CNPF

Par et
Nouveau rebondissement dans le scandale de l'UIMM. Selon un témoin majeur, Jacques Gagliardi, l'ancêtre du Medef, le CNPF, mais aussi des journaux, des hommes politiques -dont François Mitterrand- , des syndicats -la CGT particulièrement- étaient alimentés en argent liquide. Contacté par Mediapart, l'ancien directeur des études de l'UIMM confirme la teneur de ses déclarations au juge. Révélations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'UIMM. Le juge Roger Le Loire a recueilli un témoignage décisif dans le scandale des enveloppes en espèces distribuées par la plus puissante fédération patronale de France. Le magistrat, qui cherche la trace de plus de 16 millions d'euros en espèces distribués entre 2000 et 2007, a longuement interrogé, le 16 juillet, Jacques Gagliardi, l'ancien directeur des études de l'UIMM - et confident de Pierre Guillen, prédécesseur de Denis Gautier-Sauvagnac à la tête de l'UIMM.