L'armée française va se lancer dans la « lutte informatique offensive »

Par

« Il nous faut travailler sur un emploi opérationnel de cette nouvelle composante » qu'est la « lutte informatique offensive », a déclaré le ministre de la défense en ouvrant le premier colloque international en Europe sur la cyberdéfense.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France n'entend plus seulement se défendre contre les attaques informatiques mais aussi se doter de moyens offensifs dans ce domaine, a déclaré jeudi 24 septembre son ministre de la défense.