Navires Mistral: Hollande préfère le dictateur Sissi à l'autoritaire Poutine

Par

L’Élysée a annoncé mercredi que les deux navires de guerre Mistral refusés à la Russie à cause de la crise ukrainienne seraient vendus à l’Égypte, à qui la France a déjà livré ses Rafale. Au nom de la lutte antiterroriste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Hollande a de nouveaux amis fidèles. L’Élysée a annoncé mercredi que les deux navires de guerre Mistral refusés à la Russie de Vladimir Poutine à cause de la crise ukrainienne seraient vendus à l’Égypte du maréchal Sissi, déjà conquise par le Rafale et avec qui la France a noué une relation étroite.